Un belle Mission :

Aujourd’hui même, face au deuil d’une famille, écouter les chagrins, remonter le fil des souvenirs, discerner le beau et le bien de l’être que l’on pleure, recueillir et sécher les larmes par notre attention bienveillante…

Aujourd’hui même, aider à cette séparation douloureuse, trouver les mots du réconfort et de l’espérance, conforter ou retisser les liens de la famille, respecter les souhaits des uns, des autres et de la personne aimée, s’inscrire dans une liturgie apaisante…

Aujourd’hui même, se nourrir de la Parole de Dieu, faire découvrir sa richesse, choisir de prier, de chanter, de témoigner, organiser ce dernier moment de « communion » dans ce lieu de recueillement et de prière qu’est l’église paroissiale…

Aujourd’hui même, accueillir lors de la fête de la Toussaint au cimetière les personnes venant déposer des fleurs sur la tombe de leur défunt et les aider à prier en leur proposant un feuillet.

Aujourd’hui même, le 2 novembre faire mémoire lors de la messe des défunts, de tous ceux qui sont en route pour rejoindre le Père.

Aujourd’hui même, garder le contact avec les familles en leur envoyant un message d’espérance quelques mois après la célébration d’obsèques.

Et rappeler à tous cette Parole qu’adresse le Christ à son enfant qu’il accueille pour l’Eternité :« Aujourd’hui même, amen, je te le dis, avec moi tu seras dans le Paradis » (Luc 23, 43)

Voilà la mission à laquelle sont appelées les équipes « familles en deuil-obsèques ». Elles ont besoin de se renforcer, afin de pouvoir mieux répondre, dans notre ville, à cette demande de « communion ».

Ne croyez pas que cette mission n’est pas à votre portée, ou que vous n’avez pas le temps : d’abord c’est un travail d’équipe dans lequel vous êtes aidés, et une demi-journée par semaine peut suffire à renforcer l’équipe déjà présente. Surtout, c’est une Mission pour laquelle l’Esprit souffle…

Rejoignez-nous !

Contact : Catherine Reverdy, responsable sur la ville, 01 40 93 42 02