Dans son encyclique Laudato Si (24 mai 2015), le pape François citait le patriarche de Constantinople : « Bartholomée a attiré l’attention sur les racines éthiques et spirituelles des problèmes environnementaux qui demandent que nous trouvions des solutions non seulement grâce à la technique mais encore à travers un changement de la part de l’être humain, parce qu’autrement nous affronterions uniquement les symptômes. »

C’est l’approche qu’a décidé de suivre la paroisse Saint-Etienne : au-delà des solutions techniques à mettre en place, nous recherchons un changement individuel et collectif.
Lors de la première réunion sur le sujet, le 6 juin dernier, nous avons commencé à identifier les points concrets sur lesquels nous pourrons agir : dans nos célébrations, dans les temps conviviaux, dans notre communication, dans divers engagements et dans les achats de notre paroisse. Il y a beaucoup d’idées, et de l’enthousiasme !

Vous l’avez peut-être remarqué, la fête du pôle (22 juin) a permis de premiers progrès en diminuant la quantité de déchets (gobelets, couverts, etc.). Nous recommencerons à la messe de rentrée (1er septembre). Le thème de la célébration sera la Création.

La paroisse Saint-Etienne va demander à obtenir le label « Eglise verte », qui nous permettra de mieux faire connaître nos initiatives et de les structurer, notamment en organisant un audit.
Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à nous rejoindre. Prochaine réunion : 17 septembre au Sycomore.

Pour l’instant, la démarche « Eglise verte », initiative de l’EAL de Saint-Etienne, ne concerne que cette paroisse mais les EAL de Saint-Bruno et Sainte-Lucie emboîteront peut-être le pas.

Alain Conchon, Julian Lemaire