Le projet de loi relatif à la bioéthique sera débattu en seconde lecture au Sénat en ce début d’année 2021. Le Gouvernement voudrait le faire aboutir sans retard. Ce projet de loi entraîne des risques graves pour notre société en bouleversant l’ordre de la filiation humaine. N’assistons-nous pas à un aveuglement diffus sur la dignité de tout être humain qui vient gratuitement à l’existence et qui doit être accueilli fraternellement ?

Les évêques de France ont souhaité appeler tous les catholiques ainsi que les hommes et femmes de bonne volonté à se tourner vers Dieu en priant et en jeûnant pour Lui demander la grâce de nous ouvrir les yeux à tous et d’être ensemble des artisans du respect de l’être humain dès sa conception.

« Que nos yeux s’ouvrent ! »
Quatre vendredis de jeûne et de prière pour sortir d’une bioéthique aveuglée

Ces 4 journées sont les vendredi 15 – 22 – 29 janvier, et 5 février.

  • On trouvera à télécharger ici (PDF) la proposition de quatre vendredis de jeûne et de prière précédée d’une brève explication, proposée par le Groupe bioéthique de la CEF.

Pour en savoir plus sur la démarche